Category: Ghana

Date: Lundi, juillet 11, 2016

Localisation: Ghana
Montant de la subvention:US$250,000

Akate Farms & Trading Company Limited est une ferme d’élevage de volailles dont le siège social est situé à plot 8, dote Junction, au large d'Antoa Road, à Kumasi, près du Buokrom Estate à Kumasi, dans la région d'Ashanti au Ghana. Elle a commencé ses activités en décembre 1989 avec seulement 1 500 poussins, mais elle est maintenant devenue un grand nom dans la production et la commercialisation de produits à base de volaille de haute qualité et abordable. Elle produit notamment «des poulets et des œufs pour les tables au Ghana et dans les pays voisins», en particulier dans la région de la CEDEAO. La capacité de production actuelle d’œufs de la ferme est d’environ 6 000 caisses d’œufs par jour.

  • Quatre “fermes commerciales” d’une capacité totale de 500 000 poussins ;
  • Deux “fermes d'élevage” d'une capacité de 100.000 poussins chacun, qui « produisent des œufs à couver au couvoir pour la journée vieille production de poussins ; »

  • Une “ferme de poulets de chair” d’une capacité de 30 000 poulets de chair - une partie des oiseaux qui sont des produits de cette ferme “sont habillés pour la vente directe aux étrangers”, tandis qu'une partie est “préparée pour être rôtie aux articulations de la société”

    .

  • L’élevage de “pintade” et de “dinde” a également été ajouté aux activités principales d’Akate dans les fermes. Les pintades représentent environ 34 000 habitants et la société maintient également un “nombre considérable de dindes”.
  • Les unités “élevage bovin, ovin et piscicole” font également partie des opérations des fermes Akate.

  • Couvoir. Akate Farms Hatchery utilise deux ensembles de machines - une machine «pondeuse» (d’une capacité de 691 200 œufs) et une machine «éclosion d’œufs» (d’une capacité supplémentaire de 115 200 œufs). Les produits des poussins d'un jour de l'écloserie sont vendus à des éleveurs de volaille au Ghana et au-delà. L'éclosion de ce nombre élevé de poussins d'un jour a lieu deux fois par semaine et a un taux de réussite de plus de 82%.

  • «Feed Mill.» La minoterie ultramoderne et à grande échelle qui produit des aliments pour plus d'un million de poussins est située à Bosore dans le district de Kwabre East, dans la région d'Ashanti. Il a été construit en 2014 et a la capacité de produire 14 tonnes de fourrage par heure pour un total de 100 tonnes. Presque tous les intrants nécessaires à la fabrication d’aliments de haute qualité proviennent de sources locales, à l’exception du concentré de protéines. Les matières premières de base utilisées dans les usines d'aliments pour animaux sont le maïs, le soja, les graines de coton, la farine d'os («concentrés»), les coquilles d'huîtres et le son de blé.

  • «Unité des producteurs extérieurs». Le maïs étant l’ingrédient principal de la production alimentaire, Akate Farms aide plus de 1 500 producteurs de maïs à cultiver de grandes étendues de terres pour alimenter l’alimentation. Actuellement, plus de 7 200 hectares de terre sont cultivées à Tumu, dans le Haut Ouest, et à Ejura, dans la région d'Ashanti. Ces grandes exploitations agricoles ne pourraient à elles seules satisfaire l'usine qui produit 14 tonnes de fourrage par heure, ce qui a entraîné une demande supplémentaire pour certaines d'entre elles proviennent du marché extérieur. 

Une subvention de deux cent cinquante mille dollars américains (250 000 USD) a été approuvée pour Akate Farms and Trading Company Limited le 27 juillet 2016. La subvention servira à soutenir le projet de la société intitulé “Rebuilding Ghana Domestic broiler Industry.” Le projet comprend les trois composantes suivantes: a) Étude de faisabilité - étude de faisabilité pour une usine intégrée de transformation de volaille (technique, financière et commerciale); et b) évaluation de l'impact environnemental et social (ESIA). En outre, la direction d’Akate Farms a déclaré que la société s’associait à des organisations réputées telles que «Technoserve» et «Ghana Poultry Projet (GPP)» de l’USAID dans ses activités agricoles. Selon Alhaji Abdul Salaam Akate, directeur général et chef de la direction d'Akate Farms, «le marché des poulets de chair au Ghana avait été repris par des étrangers et des commerçants qui importent des produits à base de volaille finie», ce qui rendait de plus en plus difficile la concurrence des producteurs locaux en raison du manque de compétitivité et des ressources. La société, comme les autres élevages de volailles indigènes ont trouvé difficile d'obtenir du financement en raison du fait que les institutions financières exigent beaucoup de documentation, y compris une bonne faisabilité et des études d'impact environnemental et social (EIES) des rapports qui est la raison de l'entreprise pour demander la subvention AFT. Il a exprimé son optimisme qu'après avoir réussi la mise en œuvre des subventions Akate Farms devrait pouvoir accéder au financement nécessaire pour développer son projet de poulets de chair et de concourir dans l'industrie de la volaille très compétitive au Ghana et dans les pays membres de la CEDEAO voisins.