Category: Ghana

Date: Lundi, juillet 11, 2016

Localisation: Wenchi, Ghana

Montant de la subvention: US$140,000

AMYA Agro Plus (AAPL) Ghana a commencé ses activités en 2014. Son siège est basé à Wenchi  (latitude 7.7420° N longitude 2.1008° W), capitale de la municipalité de Wenchi, dans la région de Brong-Ahafo, au centre de la ceinture du Ghana. Wenchi est à environ 422 km (environ 7 heures 10 minutes) d’Accra). Il se trouve à environ 30 km au nord de Techiman et à environ 50 km à l’est de la frontière ivoirienne.

Dirigée par une femme, l'AAPL est spécialisée dans la production et la transformation du manioc. Parmi les produits finis à base de manioc de la société, citons le gari enrichi (grains de manioc), les sous-produits «kokonte» (croustilles de manioc sèches) et le «Atieke». L’AAPL produit également du maïs qu’elle conserve et vend plus tard en tant que «grain sec». Elle cherche à créer une marque solide de céréales transformées de haute qualité et cible des segments spécifiques de ses marchés actuels, tels que les céréales pour différents âges, différentes heures de repas (petit-déjeuner, etc.). déjeuner / dîner) et les revenus. La majorité des produits finaux de la société (comme le gari) est vendue sur les marchés de gros au Burkina Faso.

La “vision d'entreprise” de l'AAPL consiste à “devenir la principale marque de transformation agroalimentaire de la sous-région ouest-africaine”. Sa “mission commerciale” consiste à “produire et développer des produits agroalimentaires de haute qualité de manière cohérente pour le marché local et international, et fournir des services aux agriculteurs afin d’établir une chaîne de valeur durable et transformée”. La société est gérée par une équipe hautement qualifiée et dotée d’un conseil d’administration composé d’experts internationaux supervisant la gestion. En outre, il bénéficie énormément de l'expertise de son cofondateur, un chimiste du sol réputé, qui est passionné par la sécurité alimentaire nutritive dans la sous-région de l'Afrique de l'Ouest. En aval, la société offre à ses clients un excellent rapport qualité-prix avec un produit à prix compétitif issu d'un processus de production extrêmement efficace. Grâce à l’adoption d’une approche axée sur la chaîne de valeur, les activités d’AAPL sont conçues pour répondre aux besoins de ses marchés de gros cibles au Ghana et au Burkina Faso. Ses opérations sont intégrées verticalement pour une rentabilité et une qualité élevées.

En soutien de son projet de chaîne de valeur intitulé “Développement de la production de manioc, transformation de divers produits pour les marchés locaux et de l'Afrique de l'Ouest”, l'AAPL a demandé et obtenu l'approbation de la subvention AFT d'une valeur de 140 000 USD en juillet 2016. La subvention servira à financer les activités de préparation de projet clés identifiée, à savoir: a) des études de faisabilité (y compris des études techniques, financières et de marché) et b) une évaluation de l'impact environnemental et social (EIES). Le projet envisagé vise à augmenter les gains de productivité initiaux d’AAPL et à améliorer l’efficacité de sa chaîne de valeur du manioc transformé. En plus de son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD), l'AAPL collabore également avec plusieurs organisations, notamment le West Africa Food Markets, le CSIR / Institut de recherche sur les aliments, le CSIR / Institut de recherche sur les sols, le methodist University Collège, l'AGRA et le manioc une valeur ajoutée pour l'Afrique (CAVA) et la préoccupation universelle.

Au cours des deux prochaines années, AAPL ambitionne de devenir le fournisseur de choix pour les produits de manioc de haute qualité. À long terme, la société espère devenir rentable sur ses marchés existants et cherchera à diversifier sa gamme de produits pour inclure le maïs transformé, reproduisant ainsi ses expériences réussies sur les nouveaux marchés de produits de la sous-région ouest-africaine. En outre, AAPL a l'intention de développer une marque solide de céréales transformées de haute qualité pour cibler des segments spécifiques de ses marchés actuels, notamment les «céréales pour différents âges, différentes périodes de repas» et pour les personnes de différentes tranches de revenu.